Secrets d’État, compromissions et guerres fratricides : bienvenue place Beauvau !

La machine policière française est opaque et sclérosée. François Hollande et ses ministres, faute de vouloir et de pouvoir la transformer en profondeur, ont tenté de s’en servir à des fins politiques. Pour qui veut contrôler les affaires, le ministère de l’Intérieur est un lieu stratégique, grâce aux grandes oreilles des renseignements et aux yeux aguerris des flics en tous genres.
Le Président a-t-il un cabinet noir ? Quel est le poids du FN dans la police ? Qui mettra un terme à la guerre sans merci que se livrent les officines de renseignement ? Comment la gauche s’est-elle accommodée des réseaux mafieux corses ? Pourquoi la légalité est si souvent bafouée chez ceux qui sont censés faire régner l’ordre ? Faut-il encore être franc-maçon pour réussir dans la police ?

Didier Hassoux et Christophe Labbé, journalistes au Canard enchaîné, et la journaliste Olivia Recasens, auteurs de L’Espion du Président (Robert Laffont, 2012) ont interviewé ministres, conseillers spéciaux, patrons de police, agents de renseignement, gardiens de la paix…, et épluché les dossiers les plus confidentiels du quinquennat qui s’achève. Une enquête percutante qui éclaire les dessous de la police de Hollande.

Sortie : 23 mars, Editions Robert Laffont.

Olivia Recasens

Conseillère éditoriale pour tous les développements (éditions, magazines et numérique) du pôle Culture et Connaissance au sein du groupe Humensis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *