Voulez-vous savoir ?

Les progrès de la génétique permettent aujourd’hui de prédire un nombre croissant de ces maladies afin de mieux les soigner en les dépistant plus tôt, voire de les éviter.  Nos prédispositions génétiques touchent le cancer comme les maladies cardiaques ou certaines pathologies rares que l’on peut transmettre à ses enfants sans en être atteint soi-même.

En parallèle, l’avènement d’une médecine de précision basée sur la génomique offre des traitements « personnalisés » qui transforment des chances de rémission faibles en guérison pour la plupart des malades. Des chimiothérapies peuvent être évitées.

Mais pour les maladies qui restent sans solution pour l’instant, la seule option est celle du diagnostic avant la naissance. Jusqu’où faut-il aller ?

Que dire à cette jeune femme porteuse d’un gène héréditaire de cancer du sein ?

Et à ce couple de non-voyants qui demande un diagnostic prénatal parce qu’ils veulent « un enfant qui voit » ? Eugénisme ?

Faut-il étendre les tests génétiques à la population générale ?

Quelle est la pertinence des tests commerciaux ? Et d’ailleurs, à qui appartiennent nos données génétiques ?

Pour répondre à ces questions, le professeur Pascal Pujol, généticien et cancérologue, nous amène dans ses consultations et nous fait vivre les situations auxquelles il est quotidiennement confronté. Dans son livre Voulez-vous savoir ? @humenSciences https://www.humensciences.com

 

La Une du Parisien : http://www.leparisien.fr/societe/sante/medecine-predictive-la-liberte-de-savoir-doit-primer-29-08-2019-8141229.php

 

#voulezvoussavoir #pascalpujol #genes#testgenetique #genetique #medecine#sante #montpellier #cancer #adn #gene#brca #science #loibioethique #ethique#humensciences #jaimelascience#passionscience #passionmedecine #SFMPP

 

Olivia Recasens

Directrice des éditions humenSciences et responsable éditoriale de Belin Sciences et Nature au sein du groupe Humensis, auteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *