Une dame sans peur et sans pitié Par Olivia Recasens

Une résistante, une stratège, une joueuse d’échec hors pair…, Judit, fille du comte Gabor, aussi savante que sensuelle, est  l’héroïne ultra contemporaine du ” Sacrifice des dames ” (éditions Robert Laffont)  sous la plume de Jean-Michel Delacomptée. Romancier, et essayiste féru d’histoire, mais aussi auteur de la Lettre de consolation à un ami écrivain (Robert Laffont, 2016 ).  

L’action du Sacrifice des dames qui mêle habilement art de la guerre et de l’échiquier se passe au tout début du XVIe siècle, alors que les  armées de Soliman le magnifique sont aux portes du royaume de Hongrie. Voyant son père hésiter, Judit va prendre les armes pour protéger son pays. Elle y perdra beaucoup, mais gagnera un puissant allié, la confiance du roi et même une légende…

 

Editions Robert Laffont, 252 P., 18 euros.

Olivia Recasens

Conseillère éditoriale pour tous les développements (éditions, magazines et numérique) du pôle Culture et Connaissance au sein du groupe Humensis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *