L’espion du Président

Le plus puissant service de contre-espionnage que la France ait jamais connu, la DCRI, a été créé en 2008 par Nicolas Sarkozy. Il a placé à sa tête un de ses plus proches fidèles, Bernard Squarcini. Officiellement , le ” FBI à la française ” devait en finir avec la police politique qu’incarnaient les célèbres RG et se concentrer sur la seule défense de l’intérêt général. Qu’en est-il vraiment ? Au terme de leur enquête, extrêmement argumentée, les auteurs l’affirment : jamais un service de renseignement n’aura été autant instrumentalisé au profil d’un seul homme : Nicolas Sarkozy.

Didier Hassoux, Christophe Labbé, Olivia Recasens.

Olivia Recasens

Conseillère éditoriale pour tous les développements (éditions, magazines et numérique) du pôle Culture et Connaissance au sein du groupe Humensis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *